Renforcez votre confiance et votre optimisme naturel grâce aux affirmations

« Un soir, un vieil indien Cherokee raconte à son petit-fils l’histoire de la bataille intérieure qui existe chez les gens et lui dit :

Mon fils, il y a une bataille entre deux loups à l’intérieur de nous tous.

L’un est le Mal : c’est la colère, l’envie, la jalousie, la tristesse, le regret, l’avidité, l’arrogance, la honte, le rejet, l’infériorité, le mensonge, la fierté, la supériorité, et l’ego.

L’autre est le Bien : c’est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi.

Le petit fils songea à cette histoire pendant un instant et demanda à son grand-père :

Lequel des deux loups gagne ?

Le vieux Cherokee répondit simplement :  celui que tu nourris. »

l'histoire des deux loups et du vieux chef indien Cherokee

Repérez le type de pensées que vous nourrissez

Cette fable amérindienne vient nous rappeler qu’à notre insu, nous laissons germer et grandir dans notre esprit un certain nombre de pensées. Certaines finissent par dominer les autres, et colorent une grande partie des expériences que nous vivons au quotidien.

Tous les événements qui surviennent vont alors être interprétés au travers du filtre de ces pensées.

Par exemple, si la méfiance est une émotion dominante chez vous, chaque événement sera examiné au travers de ce filtre. Aussi, vous aurez tendance à relever tous les détails qui viendront confirmer que vous ne vous pouvez pas faire confiance à ceux qui vous entourent.

En laissant ces pensées prendre le contrôle de votre esprit, vous perdez la maîtrise réelle de notre vie. Et vous vous mettez alors à fonctionner sur un mode automatique. Par réflexe, vous vous méfiez.

A l’inverse, si vous êtes quelqu’un d’optimiste, vous aborderez chaque situation avec cet a priori positif. En conséquence, vous serez spontanément enclin à repérer tout ce qui peut tourner en votre faveur.

Ce type de fable vous invite à choisir en conscience la façon dont vous abordez chaque situation, sans laisser vos automatismes agir pour vous.

Le problème du verre à moitié vide

Si vous avez tendance à nourrir des pensées positives et à chasser les pensées plus négatives, parfait, ne changez rien.

Malheureusement c’est souvent l’inverse que nous avons appris à faire.

Notre éducation nous a rendus prompts à la critique, si bien que nous avons parfois du mal à percevoir le bon côté des choses, à l’image du verre à moitié vide.

Tandis que nous pensées négatives sur tout un tas de choses fleurissent, notre capacité à alimenter nos pensées positives est souvent à la traîne.

Cela se remarque particulièrement quand il s’agit de parler de ses réussites, de ses qualités, ou de ce qui a été agréable dans la journée. On va spontanément être beaucoup plus prolifique pour parler de ce qui n’a pas été, de ce que nous avons raté ou mal réalisé, ou des domaines où nous sommes incompétents.

5 affirmations positives par jour

C’est simplement une question d’entrainement. Nous avons été incités tout au long de notre parcours, scolaire notamment, à prêter attention à ce qui manque ou à ce qui est imparfait. Et nous sommes devenus extrêmement bons dans cet exercice.

Si la perfection est visée, il est difficile pour la plupart d’entre nous de l’atteindre. Cela nous place donc logiquement dans une position d’échec programmée. Nous n’avons pas été “assez” ceci ou pas “assez” cela.

Sur le long terme c’est démotivant, et cela porte atteinte à l’estime de soi. Sans compter que cela alimente le sentiment d’impuissance et la tendance à la rumination.

Un miroir positif

Pour désamorcer cet engrenage, vous pouvez faire un exercice simple qui ne vous prendra que quelques minutes chaque soir.

Il s’agit de lister dans un cahier cinq événements positifs de la journée qui vient de s’écouler. Vous pouvez compléter les phrases suivantes pour vous aider :

  • J’ai été content de…
  • J’ai aimé quand…
  • Je suis fier de…
  • Cela m’a fait plaisir de…
  • Je suis heureux de…
  • Je suis content de moi quand…
  • Ce que j’aime par-dessus tout c’est…

Le fait de compléter ces phrases est un exercice que j’utilise très souvent pour renforcer l’estime de soi au démarrage d’un coaching.

Je le ressors aussi de ma boîte à outils quelques semaines plus tard, quand la personne avec qui je travaille a bien avancé : cela lui permet de regarder en arrière et de constater le chemin parcouru.

C’est un formidable miroir positif qui permet de prendre conscience de ses avancées et de nourrir sa confiance en soi.

Or, plus on a confiance en soi, plus on se détend, et plus on appréhende les situations avec optimisme. Et plus on est optimiste et confiant, plus on trouve des solutions rapidement aux difficultés qui se présentent. Ce qui renforce la confiance en soi.

La boucle est vertueuse.

Faites le test

Si vous êtes capable, chaque soir, de compléter rapidement ces cinq phrases, vous avez une bonne estime de vous et une vision positive de la vie. Mais si vous vous grattez la tête avec le bout de votre stylo, c’est le signe que vous souffrez du syndrome du verre à moitié vide.

Cet exercice peut vite se révéler laborieux : pourquoi ? Parce qu’on n’a pas l’habitude de regarder la journée sous cet angle. C’est nouveau, du coup il faut chercher… Et parfois on ne trouve pas vraiment quoi dire !

“Qu’est-ce qui a été positif aujourd’hui… ? Voyons voir… Hum hum…

Je peux vous dire ce qui n’a pas été. Mais là où je suis content de moi, plus difficile.”

Et bien, plus vous avez du mal à trouver ces choses positives à dire sur vous et sur votre journée, plus cela révèle que vous portez un regard exigeant sur le monde. Plus vous risquez donc de vivre des frustrations, des déceptions, des doutes, du pessimisme etc.

Vous ne nourrissez pas le bon loup !

Etant donné que rien n’est figé, vous pouvez renverser la situation, en vous entraînant à nourrir désormais vos pensées positives.

J'ai la force en moi pour faire face à tous les obstacles que je rencontre.

La répétition va ancrer votre regard positif sur les événements

Vous pouvez changer le filtre de vos pensées. Plus il est ancré sur du négatif, plus il vous faudra répéter quotidiennement cet exercice pour modifier vos habitudes.

C’est comme si vous changez de voiture et que le réservoir se trouve désormais du côté gauche , alors que sur votre ancienne voiture il était à droite. Pendant plusieurs mois, vous allez devoir réfléchir, au moment où vous arrivez à la station service, pour choisir la pompe qui se trouve du bon côté.

Vos anciens automatismes vont rester présent un bon moment, puis ils vont s’estomper peu à peu. Dans quelques temps, tout redeviendra naturel et fluide.

Pour vos pensées, c’est la même chose. Vous garderez cette tendance, dans la journée, à vivre les choses sous un jour teinté de négatif, mais l’exercice que vous ferez le soir va progressivement diriger votre regard sur le positif.

Peu à peu, vous vous surprendrez à voir surgir des pensées positives dans la journée. Et la tendance va s’inverser au fil des mois.

Ce n’est pas difficile, c’est simplement une question de temps et de détermination pour tenir le temps nécessaire à l’intégration de ces nouvelles habitudes de penser.

Créez votre mantra personnel

Si vous voulez aller plus loin et modifier une vision négative d’une situation en particulier, vous pouvez chercher trois ou quatre citations sur internet qui transmettent une force et une vision positive dont vous avez besoin. Et vous lirez ces affirmations chaque matin.

C’est une autre façon de faire entrer des pensées positives dans votre vie, et de travailler votre mental.

Vous visualisez ainsi chaque jour le type de pensées que vous vous voulez nourrir. Vous indiquez à votre esprit la direction vers laquelle vous voulez qu’il dirige vos pensées. Et il vous obéira.

C’est en changeant vos pensées que vous changerez progressivement la couleur du monde qui vous entoure et les événements qui vous arrivent. Car, aussi surprenant que cela puisse vous paraître, changer votre état d’esprit va aussi changer l’attitude des personnes qui se trouvent en face de vous et donc votre mode de relation.

“Au fur et à mesure que je modifie mes pensées, le monde autour de moi se transforme.”

Louise HAY

Choisissez 3 à 4 phrases positives qui correspondent à ce que vous voulez ancrer en vous à partir d’aujourd’hui, elles vont constituer votre mantra que vous aller vous répéter chaque jour. Vous pouvez vous le répéter mentalement, ou à haute voix.

Ressentez l’énergie que dégagent les phrases que vous avez sélectionnées. Là est le secret de leur efficacité. C’est la force des résonances qu’elles vont provoquer en vous qui va vous transformer.

Affichez-les bien en vue sur votre bureau pour les lire et les relire chaque jour. Ou entrez-les en alarme sur votre téléphone pour qu’elles s’affichent à heure fixe.

Bref, créez-vous un rituel…

Appréciez d'échouer, et apprenez de l'échec, car on n'apprend rien de ses succès. James Dyson

___

Pour en savoir plus sur ce sujet :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.