Le bonheur ça s’apprend !

 

Vous voulez vous sentir plus heureux, plus léger et plus optimiste ?

Vous ne savez pas comment vous libérer de certaines ruminations ou de pensées sombres et pessimistes ?

Vous pensez que ce n’est pas si simple d’être heureux et qu’il y a beaucoup de choses qui ne dépendent pas de vous et face auxquelles vous vous sentez impuissant(e) et découragé(e) ?

Découvrez dans cette nouvelle vidéo que le bonheur, ça s’apprend, et que les clés sont finalement assez simples…

Je vous propose dans cette vidéo un exercice pour démarrer l’année sur une note plus joyeuse ! Testez et laissez-moi vos commentaires.

 

Se sentir plus heureux dans sa vie

 

 

 

 

Comment être plus heureux dans sa vie ?

Bonjour à tous, aujourd’hui dans cette vidéo, je vous propose de vous parler du bonheur et de la façon dont on peut augmenter son niveau de bonheur et se sentir plus heureux au quotidien.

On associe un peu spontanément et inconsciemment son niveau de bonheur à des éléments matériels dans sa vie, en fait en fonction de ce qu’on possède, du niveau de vie qu’on a, de l’aisance financière qu’on peut avoir, des loisirs qu’on a, de ce qu’on peut acheter etc. et vous vous en êtes sans doute rendu compte que finalement c’est une chimère. Au-delà d’un certain seuil, c’est-à-dire quand on a le minimum de confort, qu’on n’est pas dans la pauvreté absolue, finalement quand on gagne en niveau de vie, effectivement on est plus heureux, plus léger, plus euphorique pendant quelques temps et puis on s’y habitue assez vite en fait. On s’habitue assez vite à la nouveauté, au nouveau train de vie, à la nouvelle maison, au nouvel appartement, à la nouvelle voiture, aux nouvelles vacances et puis finalement, le niveau de bonheur retombe. Il retombe là où il était peu de temps auparavant. Il y a un phénomène d’habituation comme ça qui se produit spontanément et finalement on s’aperçoit que le bonheur c’est un état d’esprit. Notre niveau de bonheur dépend finalement des pensés qu’on cultive quotidiennement, c’est-à-dire du type de pensées qui tournent dans notre tête. Donc si vous êtes plus ou moins heureux en ce moment ça dépend complètement du type de pensées que vous alimentez, qui tournent en vous. C’est une question de verre à moitié vide ou à moitié plein d’une certaine façon, c’est-à-dire dans la vie quotidienne, rien n’est parfait et rien n’est complètement catastrophique non plus. Donc c’est une question de regard sur la situation.

Est-ce que vous avez tendance à focaliser sur ce qui vous manque, ce que vous aimeriez avoir, ce que vous aimeriez faire et qui n’est pas possible aujourd’hui ? A ce moment-là, vous alimentez des pensées négatives qui alimentent le manque, qui alimentent la tristesse peut-être de la frustration, de la colère, ou est-ce que vous savez aussi de temps en temps focaliser sur ce que vous avez déjà, sur ce qui vous rend déjà heureux aujourd’hui dans la situation présente et est-ce que vous savez cultiver ces pensées-là, c’est-à-dire les faire tourner dans votre tête un petit peu tous les jours en ressentant de la gratitude par exemple en vous disant « qu’est-ce que j’étais content de cette journée, qu’est-ce que j’ai apprécié ce moment-là » « J’ai de la chance d’avoir un conjoint qui a ces qualités-là » ou est-ce que vous vous focalisez sur ce qui manque. Tout le secret du bonheur réside dans les pensées que vous cultivez au quotidien et donc si vous voulez changer votre niveau de bonheur ce n’est pas sur l’extérieur et sur l’aspect matériel de votre vie que vous allez pouvoir agir et que ça va donner de bons résultats parce que vous pouvez avoir une augmentation de 10, 20 ou 30 % qui va vous rendre heureux et puis ensuite finalement vous allez vous y habituer. Donc ce n’est pas du tout là que va se situer votre marge d’action, c’est sur les pensées que vous cultivez. Alors comment travailler sur ses pensées ? Et bien on sait très bien le faire pour toutes les pensées négatives, on sait très bien ressasser en boucle tout ce qui nous a contrarié, tout ce qui nous a déçu, tout ce qui nous a rendu triste, qui nous rend amer et on tourne en boucle et puis on en parle aux autres, à nos amis, meilleurs amis ou on rumine intérieurement. Finalement quand on fait ça, on fait grossir ses pensées sombres, ça prend un petit peu tout l’espace, ça étouffe les pensées positives, et bien vous pouvez faire exactement la même chose avec des pensées positives et de gratitude. C’est-à-dire vous pouvez prendre le temps de vous arrêter une ou deux minutes le soir à la fin de votre journée par exemple, vous pouvez le faire à table avec vos enfants, avec votre conjoint, vous pouvez le faire le soir au moment de vous coucher, tout seul et repensez à la journée et trouvez une, deux, trois choses qui vous ont rendu heureux aujourd’hui qui ont été agréable et simplement pouvoir vous les dire, les faire venir à votre conscience. Alors, quand on n’a pas l’habitude de le faire, on ne trouve rien. Il y a beaucoup de personnes qui me disent « je trouve rien, je ne vois pas ce qui s’est bien passé, je ne vois pas ce qui me rend heureux » parce qu’on a ce filtre gris en permanence. C’est parce que si c’est le cas pour vous, si c’est la même chose pour vous, c’est tout simplement parce que vous fixez la barre très haute. Peut-être vous cherchez des grands bonheurs immenses et commencez par des toutes petites choses, des toutes petites pierres, des tous petits pas, des tous petits bonheurs tout simples. Par exemple, il y a un beau paysage, il y avait un beau levé de soleil ce matin, ou vous entendez le chant des oiseaux dans votre jardin c’est très agréable, vous aimez le sourire de vos enfants, vous aimez leur joie de vivre. L’idée c’est de focaliser sur tout ce qu’il y a de positif et d’agréable, qui est déjà là dans votre quotidien. Ça peut être que la circulation a été fluide ce matin pour aller travailler, il n’y a pas eu d’embouteillage et ça c’était bien agréable. Ça peut être que vous avez eu un contact plutôt sympathique avec un collègue de travail, ça peut être que vous avez fait quelque chose d’agréable pour vous aujourd’hui par exemple vous avez cuisiné, si c’est quelque chose que vous aimez faire. Vous avez fait un gâteau avec vos enfants, vous avez fait un petit plat pour vous que vous aimez bien. Vous l’avez fait spécialement pour vous. Ça peut être que vous avez pris le temps de vous poser pour lire un petit moment. Sachez que tout ce qui est en rapport avec la nature est extrêmement apaisant et bien faisant.

Donc n’hésitez pas à prendre du temps pour être dehors sans faire grand-chose, simplement marcher tranquillement et écouter les sons, sentir les odeurs, observer les couleurs autour de vous. En fait, le bonheur, vous vous en apercevez, c’est un apprentissage, c’est modeler sa façon de penser, c’est développer son observation des petites choses du quotidien et apprendre à focaliser dessus. Apprendre à les savourer Apprendre à remercier ce qui est là, à remercier votre chance. Alors si quand vous écoutez cette vidéo vous vous dites « oui, mais moi je n’ai pas spécialement de chance, donc je ne vois pas bien quelle chance je pourrais remercier » et bien c’est très certainement parce que vous focalisez sur quelque chose, que vous faites une comparaison par rapport à d’autres personnes qui se situent à un autre niveau que vous, que vous enviez, auquel vous aspirez et du coup forcément dès qu’on regarde au-dessus de soi, on regarde le verre à moitié vide et on est frustré. Donc si vous vous dites ça essayez de prendre du recul et de changer de regard et de regarder la chance que vous avez par rapport à d’autre. Tout ce que vous avez déjà, tout ce que vous avez déjà construit, les qualités que vous avez, ce que vous aimez chez les personnes qui vous entourent, ce que vous aimez dans votre travail, il y a toujours des bonnes choses dans votre quotidien, et bien, apprenez à les regarder. Si quand vous faites cet exercice vous voyez beaucoup de négatif comme c’était mon cas il y a de nombreuse année et que vous vous sentez un peu oppressé, étouffé, déprimé, découragé, ça vient de votre regard sur la vie. Vous pouvez vivre la même vie, le même quotidien différemment en changeant votre regard et c’est au moment où vous allez changer votre regard que les choses dans votre vie vont changer, qu’il y a des nouvelles opportunités qui vont arriver, des nouvelles rencontres et vous allez être de plus en plus heureux, en fait c’est un cercle vertueux. Plus vous cultivez le bonheur ici et maintenant plus vous allez en avoir, plus il va entrer dans votre vie.

Votre vie concrète est un miroir de votre intérieur et de vos pensées. Donc plus vous cultivez de la frustration et les émotions négatives, plus elles arrivent, plus les événements viennent les confirmer et donc tout l’art du bonheur c’est d’arriver à apercevoir dès maintenant les petites zones positives dans votre vie et à les amplifier en y pensant, en ressentant de la gratitude, en ressentant de la douceur, de la détente et vous allez voir que plus vous faites de place à ces pensées dans votre esprit plus elles vont grandir dans votre quotidien et plus votre vie va refléter ça et plus les événements vont se dénouer, plus les choses vont se passer fluidement, plus les blocages vont se lever. Alors, un exercice tout simple que je propose aux personnes que j’accompagne et que vous pouvez faire chez vous, c’est comme je vous disais tout à l’heure, d’avoir un rituel dans la journée de quelques minutes souvent le soir à la fin de votre journée pour penser à ce qui a été agréable. Ce que vous pouvez faire aussi, c’est d’avoir un journal ou un carnet dans lequel vous notez des choses et tous les jours essayez de noter une ou deux phrases positives « j’ai été heureux de…, ça m’a fait plaisir de…, j’ai bien aimé quand… voilà, vous complétez des phrases comme ça. Essayer d’en noter une ou deux chaque jour. Si vous en avez 10 tant mieux mais si vous en avez aucune essayer d’en trouver une. Vous allez voir qu’en faisant ça vous musclez votre esprit à repérer le positif et puis vous le faites plus ça va venir spontanément et vous allez voir qu’au bout d’un certain temps, au bout de quelques semaines vous allez vous mettre à y penser dans la journée spontanément en dehors de votre rituel du soir. Vous allez avoir des pensées positives, vous allez vous mettre à remarquer des choses agréables dans votre quotidien, et bien, c’est l’objectif de cultiver ce muscle de la pensée positive. Vous allez voir comme ça change votre état d’esprit et votre rapport à la vie et comme ça ouvre des portes.

Personnellement j’ai vécu des périodes, si je regarde en arrière où tout me paraissait sombre fermé ou j’avais l’impression d’avoir une malchance pas possible, j’avais des projets et tout butait, rien ne fonctionnait et j’avais vraiment des pensées pessimistes. J’étais relativement pessimiste par rapport à ma vie, par rapport à mon avenir et aujourd’hui voilà, je suis sur cette belle plage de Marbella, à travailler, à faire cette vidéo, à me promener, à me détendre. Jamais je n’aurais imaginé que ça puisse arriver un jour et tout a changé progressivement, évidement que ça n’a pas changé en un claquement de doigts. Ça a changé pas après pas, semaine après semaine, année après année grâce au travail personnel que j’ai fait sur moi bien sûr et aussi et surtout grâce au déclic qui a été la découverte de la façon dont on peut modeler nos pensées. C’est vraiment la découverte de tout un courant de pensées positives et du fait qu’on peut modeler ses pensées, donc modeler sa vie qui a été un vrai déclic et un vrai outil de transformation et c’est ce que je souhaite partager avec vous. Donc si vous avez l’impression d’entrer un peu dans une impasse, d’être un peu bloqué et de ne pas avoir d’issue, ne vous découragez pas, travaillez sur vos pensées et vous allez voir que tout se débloque progressivement. Alors cultivez votre bonheur, apprenez à le développer, à le savourer dès maintenant et je vous souhaite à tous une très très belle année 2018.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *