Que diriez-vous d’un fan club 100% derrière vous ?!

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de vous créer votre fan club qui sera 100% derrière vous, 24h/24, 7j/7… A l’image de la suggestion de David Laroche dont je vous avais montré la vidéo dans l’article précédent du 4 février : « Vas-y, fonce! », vous savez, cet ami qui vient vous dire « Je crois en toi, vas-y, fonce ! ».

Je crois en toi, vas-y fonce !

David vous disait que la bonne nouvelle c’est que vous pouviez être cet ami pour quelqu’un, et son message était incroyablement porteur d’énergie positive. C’est une vidéo que l’on peut regarder encore et encore et qui produit toujours le même effet galvanisant et émouvant.

Aujourd’hui j’ai envie de vous dire que, vous savez quoi ?, vous pouvez aussi être cet ami idéal pour vous-même ! Et on va regarder ensemble comment vous pouvez le créer, tel un formidable avatar créé sur mesure.

Pour quoi faire ? Parce qu’on traverse toujours des périodes de mou, de fatigue, de découragement au cours d’un projet, et qu’il n’y a rien de tel qu’un bon fan club fidèle pour vous remonter le moral et vous redonner du « peps » pour repartir. Or, nul ne sait mieux que vous ce que vous avez besoin d’entendre, là où il faut appuyer pour vous rebooster et dissiper vos doutes.

Il s’agit ici de renforcer la voix de Viviane dans le dialogue interne d’Aurélia – « Votre dialogue intérieur : le dilemme d’Aurélia » – afin d’apaiser celle de Tristan. Et pour cela, vous avez besoin d’une mallette à outils d’où vous pourriez sortir à toute heure du jour et de la nuit cet ami indéfectible qui va vous apporter son soutien et son réconfort, et surtout qui trouvera toujours les bons mots que vous attendez.

Définir vos zones de fragilité

D’abord, il vous faut définir vos zones de fragilité, c’est-à-dire là où vous avez besoin que votre fan club entre en action. Quelles sont les phrases qui tournent en boucle quand vous ruminez, quand vous ne voyez que du négatif, quand vous doutez, quand vous vous sentez triste ou en contrarié. Généralement il y en a 3 ou 4 mais pas plus, ce sont toujours les mêmes thèmes qui reviennent comme un disque rayé. On n’a pas des millions de blessures dans la confiance en soi, elles sont limitées mais reviennent à la surface cycliquement à l’occasion d’événements ou de moments de crise.

Donc à l’image d’Aurélia, posez-vous quand elles arrivent, et notez-les précisément. Dessinez-vous, et faites vous parler en notant ces phrases négatives dans des bulles comme dans les bandes dessinées. Ca peut être par exemple :

Je n’y arriverai jamais

Je me sens nul(le) et pas assez compétent(e)vos zones de fragilité

C’est trop difficile

J’entends les autres qui vont ricaner

Mon projet ne va pas fonctionner et je vais me retrouver dans le pétrin

Je ne sais pas quoi faire, j’ai peur de me tromper

Les autres sont bien meilleurs que moi

Je me sens à la traîne par rapport à untel et unetelle

Et s’il me disait cela seulement pour me faire plaisir

De toute façon je ne lui plairais jamais

J’ai peur de ne pas savoir quoi dire

Je n’ai pas assez de répartie face à lui

Ils ne vont pas être d’accord avec ma proposition qui sera mise de côté

Je n’arrive pas à me faire entendre

etc.

La situation est différente pour chacun, donc à vous d’identifier vos pensées négatives et de les noter sur une page. Ce peut-être dans le domaine du travail, de la famille, des amis, de la santé, de la vie en général…

Un avatar sur mesure

Une fois que vous avez noté vos pensées négatives, on va passer à la 2è étape, vous trouver un avatar qui vous plaît ! Et là, tout est permis, laissez libre cours à vos envies sans vous censurer.

Pour ceux d’entre vous qui aiment dessiner, je vous recommande vivement de pendre un crayon et de dessiner ce personnage qui sera votre ami fidèle, votre réconfort, votre source de motivation et d’apaisement, celui qui vous nourrira en pensées positives.

Je sais aussi qu’il y en beaucoup d’entre vous qui vont me dire, et je vous entends déjà : mais je ne sais pas dessiner ! Aucun problème, moi non plus, je suis une adepte des bonhommes fil de willhuntingfer. Alors je vous propose plutôt d’opter ici pour chercher une image. Vous allez surfer sur internet à la recherche d’un personnage sympathique qui vous semble rassurant, solide et convaincant. Rassurant veut dire bienveillant, attention à ne pas vous trouver un adjudant chef qui chercherait à vous botter les fesses pour vous faire avancer. Non, non, non.

J’adore Clint Eastwood dans Le Maître de guerre par exemple, mais ici on va chercher un personnage avec le coeur aussi tendre, mais en moins bourru. Plutôt Robin Williams dans « Good morning Vietnam » ou même dans « Will Hunting », ou tout autre personnage qui vous dégage de la joie de vivre et vous insuffle du positif. Votre avatar va être votre miroir positif. Vous allez le regarder et voir dans son regard toute l’estime et le respect qu’il vous porte, et on peut même pousser plus loin et imaginer la fierté qu’il ressent en vous regardant.

Si, si, c’est ce qu’on va faire ensemble et vous allez voir ce que cela donne.

Ce que vous dit votre fan club

archéologue en fouilleDans cette 3è étape, vous allez faire parler le personnage que vous avez choisi, VOTRE personnage, celui qui va devenir votre fan club attitré, 100% supporter de vous et de vos choix.

C’est le plus difficile car les messages négatifs viennent souvent à foison, les phrases positives sont beaucoup plus enfouies. Pas de problème, on va se transformer en archéologue à la recherche de vos besoins enfouis.

Vous pouvez par exemple reprendre votre premier dessin, celui où vous vous êtes représentés avec toutes vos pensées négatives, et vous allez coller ou dessiner à côté le personnage que vous venez de choisir. Il est là, près de vous, et vous allez penser à ce que vous aimeriez qu’il vous dise. Qu’est-ce qu’il pourrait vous dire d’apaisant, de réconfortant, qui vous ferait du bien aujourd’hui ? Qu’est-ce que vous auriez besoin d’entendre de fort ?

Regarde comme tu es endurant(e) et courageux(se)

Tu as vu tout le chemin que tu as parcouru depuis 5 ans ?

Personnellement je suis impressionné par ta capacité à faire face aux événements et à persévérer

Tu es bourré(e) de talents

Tu es quelqu’un de volontairecréez votre fan club

Est-ce que tu te rends compte de ta force de caractère ?

Tu es tellement généreux et disponible pour les autres

Tu es entouré de gens qui t’apprécient beaucoup même si tu ne t’en rends pas compte

Pense à tout ce que tu as réussi dans ta vie

Je sais que tu vas y arriver et je suis auprès de toi pour te soutenir, tu n’es pas seul(e)

Appelle-moi chaque fois que tu en as besoin, je suis là pour toi

J’admire ta patience et ta bienveillance

Tu as un caractère tellement doux et attentionné

Tu mérites de réussir et je sais que tu vas y arriver

Laisse passer les critiques et rapproche-toi de ceux qui te font du bien

On est là avec toi quoi que tu fasses

etc.

Je compte sur vous pour faire l’exercice et m’envoyer votre page à objectif.nv@gmail.com, je le publierai si vous le souhaitez dans un prochain article.

D’ici là, boostez vos pensées positives 🙂

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *