Loi de l’attraction : vrai notion ou complètement bidon ?

La première fois que j’ai entendu parler de la Loi de l’Attraction c’était en 2010. J’étais allée consulter une hypnothérapeute à une période critique de ma vie. Je sortais d’une séparation pénible et ma vie ressemblait à un champ de ruines… J’avais un moral dans les chaussettes, une estime de moi proche de zéro, et un compte en banque à peu près dans le même état. Après de longues études (presque 10 ans entre la première année et l’obtention de mon diplôme), et 4 ans d’activité libérale, je gagnais environ 1100 euros/mois. Bref le bilan était quelque peu morose voire amer.

Rainy Businessman

Que se passait-il donc pour que, malgré l’énergie que je consacrais à mon avancée dans la vie, les résultats soient aussi, disons-le :

catastrophiques…

médiocres…

proche du néant ?!

Les nombreuses années de réflexion personnelle que j’avais menées avec plusieurs thérapeutes différents, bien que m’ayant apporté un certain réconfort et une bienveillance soutenante, ne m’avaient pas fourni les clés que j’attendais pour sortir de ma grisaille quotidienne. Je me sentais enfermée, piégée dans un système dont je ne trouvais pas l’issue.

C’est à cette occasion que, cherchant une nouvelle fois des portes ouvrant sur un changement véritable, et sortant un peu plus des voies familières, j’ai trouvé sur internet les coordonnées d’une hypnothérapeute ericksonienne. Me voilà donc rendue à son cabinet. Le rdv est assez positif, et avant de partir elle me suggère de me procurer la vidéo de « The secret »
de Rhonda Byrne.

Loi de l’attraction : kesako ?

Je trouve le DVD assez facilement, et son visionnage me laisse d’entrée plutôt sceptique et perplexe : la présentation est typiquement américaine, et il ne faut en effet pas être rebuté par le genre « gourou de secte »… On n’a pas vraiment l’habitude en France de ce style un peu théâtral.

Cependant, étant plutôt curieuse et optimiste de nature, la vidéo m’accroche par l’énergie positive qu’elle dégage et l’insistance qui est donnée à la force de nos pensées.

Nous créons tout ce que nous pensons est en effet l’idée forte de la Loi de l’Attraction.depressed man

Bizarre, voire un peu simpliste au premier abord tout de même pour une freudienne pure et dure que j’étais.

Les exemples positifs donnés paraissent assez farfelus : je peux me sortir des situations difficiles par la force de mes pensées, en visualisant le positif, là où je veux aller… Une sorte de remake de la méthode Coué, non ?

Hum. C’est bien gentil mais pas très sérieux. J’ai l’esprit ouvert mais mon cursus en DEA crée une petite voix au fond de moi qui ricane sur ces idées simplistes.

Pourtant, les exemples négatifs me paraissent transparents :

Quand je me lève le matin de mauvaise humeur, avec des pensées sombres et pessimistes, j’attire à moi toutes sortes d’événements contrariants au fil de la journée, une sorte de série de poisse, et je rumine crescendo

 

La force de nos pensées

En poursuivant ma lecture, je découvre donc l’idée d’une simplicité extrême que PLUS des pensées sombres tournent dans ma tête, PLUS j’attire à moi des événements qui les confirment.

Mes pensées produisent ces événements.

Et ancrent chaque fois un peu plus la croyance négative que je n’y arriverai pas, que je suis bloquée et qu’il n’y a rien à faire pour changer cela. Karma !

LösungPour en sortir, il suffirait alors simplement de réussir à créer des pensées positives : des pensées optimistes.

Au moment où l’on rumine, c’est là le hic !

Ces nouvelles pensées créerons des vibrations positives dans notre corps, et sur le plan émotionnel, ce qui produira des changements positifs.

Ce sont ces vibrations, ce champ d’énergie en quelques sorte, qui influent sur les événements extérieurs qui semblent au premier abord fortuits : le fait du « pas-de-chance ». Ils ne seraient donc pas si fortuits que ça, et bonne nouvelle, nous en aurions le contrôle par nos pensées.

Deux exemples cités dans la vidéo m’ont particulièrement marquée et ont créé un déclic  : celui du peintre et celui des jeunes enfants.

Le peintre dont il est question se plaint de ne pas séduire les femmes qui l’attirent, elles le repoussent et il se sent seul et mal dans sa vie. D’ailleurs il a peint plusieurs toiles qui représentent ce qu’il ressent : un homme entourées de femmes qui lui tournent le dos et paraissent le mépriser. Et il a accroché ces peintures dans son salon : il passe donc ses journées à les voir. Il s’imprègne chaque jour de l’émotion que dégage ses toiles.

Il passe son temps à peindre l’impasse dans laquelle il se trouve… et qui se répète.

La loi de l’attraction considère qu’en modifiant ses peintures, et en se mettant à peindre ce à quoi il aspire – des femmes irrésistiblement attirées par lui – il se mettrait à les attirer progressivement et aussi simplement que ça. Il passerait Muscular manen effet pour cela tout d’abord de nombreuses heures à réaliser ses peintures et donc à visualiser et ressentir la situation. Et ensuite, une fois terminées, des heures à s’en imprégner sachant que ses peintures sont accrochées sur les murs de son appartement et qu’il les voit constamment chaque jour.

Intéressant.

Le second exemple concernant les jeunes enfants m’a semblé encore plus convaincant et troublant. Le DVD revient en effet sur le moment où les jeunes enfants commencent à apprendre à marcher. Ils ne cessent de tomber, encore et encore. Pourtant ils se relèvent chaque fois, et finissent par réussir à se mettre debout définitivement.

Et il nous compare, nous adultes, abandonnant souvent nos projets après deux ou trois échecs successifs. Le pessimisme s’installant et nous laissant penser que nous n’y arriverons jamais.

Les certitudes profondes qui nous animent

We Are What We Think ConceptPourquoi les enfants sont-ils si motivés alors ? Qu’ont-ils de plus… ou de différents ?

La réponse apparaît toute simple : tout le monde autour d’eux marche.

Tout le monde y arrive.

Et mieux : tout le monde les encourage.

Personne ne doute que son enfant d’un an va réussir à se mettre debout et à marcher. Nous sommes donc tous là à le stimuler et à le pousser à recommencer encore et encore jusqu’à ce qu’il y arrive, et bien sûr à s’enthousiasmer à chaque étape !

Bien sûr, nos croyances positives nous permettent de mobiliser une énergie considérable pour arriver à notre objectif.

J’avais déjà entendu parler des situations où, confrontés à une peur intense par exemple, nous pouvions être capable de produire une force physique considérable, comme soulever un rocher ou une voiture si quelque chose de vital en dépendait. Vous aussi probablement.

J’ai donc commencé à mettre en application cette théorie quelques semaines après la découverte de cette vidéo sur un plan qui me paraissait à la fois improbable, mais sur lequel j’avais tout de même la meilleure confiance en moi : mon activité professionnelle.

Après toutes ces années de formation et de petits boulots d’étudiant en parallèle, 4 ans après avoir démarré mon activité en libéral mon salaire s’élevait à l’époque à l’équivalent d’un SMIC. J’aspirais au fond de moi à un niveau de vie plus confortable.

Je me suis mise alors à visualiser ce que je voulais atteindre et ressentir de positif dans ma vie.

Et les résultats ne se sont pas fait attendre… Tout a décollé dans les 12 mois qui ont suivi.

J’ai réussi en effet en quelques mois à doubler mes revenus de l’époque et à amorcer d’autres révolutions dans ma vie, grâce à la Loi de l’Attraction et à cet improbable DVD américain partagé par une hypnothérapeute que je ne remercierai jamais assez pour avoir ainsi changé ma vie…

Alors suivez votre instinct, sortez des sentiers battus si vous sentez qu’ils vous appellent et lancez-vous.

C’est aussi simple que cela.

recevez une affirmation positive chaque semaine

Mais pour cela il faut poser quelques actions concrètes.

Vous voulez développer votre pensée positive ? Alors il est nécessaire de changer vos habitudes de penser.

Pour vous y aider, j’ai créé des affirmations positives qui vous sera envoyée chaque semaine dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir une affirmation positive chaque semaine qui inspirera vos changements.

 

Inscrivez-vous et recevez chaque semaineune affirmation positive !

2 commentaires

  1. Sandrine a dit:

    Oui intéressant … J’ai aussi lu « l’homme qui voulait être heureux  » qui à la même philosophie
    Le positif entraîne le positif
    C’est cependant un travail de tous les jours de positiver,et remonter son estime de soi

    15 février 2015
    Répondre
    • Aclaire a dit:

      Oui complètement, j’ai adoré ce livre de Laurent Gounelle qui est une quête spirituelle et une découverte de soi ! Oui, c’est vrai, c’est dur au début car on a de nombreuses voix ancrées très profondément qui distillent du négatif et vont à contre-courant en sapant notre confiance en soi. Il faut en quelque sorte se reprogrammer intérieurement. Louise Hay en parle très bien dans ses livres qui sont très positifs. Ce que je fais personnellement c’est que je note dans un petit carnet toutes les pensées positives qui me plaisent ou qui me viennent en lisant par exemple, et je les relis régulièrement pour « ré-infuser » cette pensée positive quand le pessimisme revient. Et ça marche ! Voici un lien vers une des livres de Louise Hay que j’aime beaucoup : La force est en vous

      15 février 2015
      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *