La semaine de 4 heures ou les 12 principes de Tim Ferriss

J’ai découvert Tim Ferriss et son best-seller « La semaine de 4 heures » dans les conseils de lecture d’Olivier Roland que vous connaissez certainement, et dont les vidéos efficaces et motivantes m’ont encouragées à lancer ce blog. Je reviendrai plus tard vous expliquer quelle vidéo en particulier a été un déclic pour moi, mais aujourd’hui je voulais vous parler de celle qu’il vient de publier.

Dans sa dernière vidéo dont vous trouverez le lien en bas de l’article et que je vous invite à aller voir, Olivier récapitule en effet les 12 principes simples et incontournables expliqués en détail par Tim Ferriss qui lui ont permis de changer de vie !

Je vais vous parler ici des 5 principes qui ont créé une vraie révolution chez moi en me faisant entrevoir des perspectives nouvelles, et une possibilité d’accélérer les changements que je voulais impulser dans ma vie.

Votre revenu relatif est plus important que votre revenu absolu

Tout d’abord, la notion de revenu relatif et de revenu absolu. De quoi s’agit-il ? Et bien tout simplement du rapport salaire/temps de travail. Ce qui est notre référentiel classique c’est notre salaire annuel. Combien on gagne par an ? Or Tim Ferriss souligne le point suivant : ce n’est pas la même chose de gagner 100 000 euros annuels en travaillant 70 heures par semaine que 20. La qualité de vie n’est pas la même… Le temps que l’on pouvoir consacrer à sa famille, à ses activités de loisirs ou ses passions va être considérablement différent si l’on passe 20h/semaine à travailler ou 70. L’intérêt de l’automatisation des revenus, telle que la met en place Tim Ferriss et tous les entrepreneurs de cette vague dont Olivier Roland, va donc être de se mettre à s’intéresser à son taux horaire. Combien je gagne de l’heure…

Et si je peux faire en 4 heures ce que je faisais jusqu’à présent en 35 ou 39 heures… ou 70, ça change radicalement mon rythme de vie et mon emploi du temps !

Loi de Pareto

Pour cela, Tim Ferriss nous explique en détail le principe de la Loi de Pareto. Je le connaissais un peu de nom mais n’avais pas perçu la puissance de ses implications au quotidien. Pareto qui est un sociologue et économiste italien s’est intéressé notamment à la distribution des richesses dans la population, et s’est aperçu que globalement 80% des richesses étaient détenues par 20% de la population. Par la suite, on s’est rendu compte que ce principe des 80/20 pouvait être élargi et s’appliquer à différents domaines de la vie.

Ainsi Tim Ferriss constate qu’au niveau de son entreprise de l’époque, 80% de son chiffre d’affaires est généré par 20% de ses clients..

Ce n’est pas tout, il consacre également 80% de son temps et de son énergie à des tâches pénibles qui ne produisent qu’une augmentation de son chiffre d’affaires très limitée.

Vous l’imaginez, sa conclusion est simple : se limiter aux 20% des tâches les plus efficaces, et supprimer les 80% restantes relativement stériles et surtout chrono et énergi-phages…

Ce qui l’amène à expliquer ce troisième principe, se consacrer à la tâche essentielle de la journée qui va produire le maximum d’effet dès le début de sa journée. Et conserver le reste de son temps à ses loisirs et tout ce qui le détend…

Une tâche par jour

A partir du moment où vous avez identifié les 20% des tâches essentielles à l’atteinte de votre objectif, Tim Ferriss vous explique que vous pouvez les découper en petites tâches que vous effectuerez chaque jour pour commencer votre journée, AVANT tout autre chose.

L’idée est donc de commencer votre journée par cette petite tâche qui la rendra productive et satisfaisante. Que puis-je faire aujourd’hui pour avancer vers mon objectif ? Si je n’avais qu’une seule chose à faire, la plus essentielle parmi toutes les autres, quelle serait-elle ?

C’est bien sûr celle-ci à laquelle il faut que je me consacre avant de faire autre chose de ma journée. Et Tim Ferriss pousse la révolution plus loin en affirmant qu’une fois que cette tâche est faite, votre journée est terminée… Vous avez été efficace, et vous pouvez vous consacrer à tout autre chose qu’au travail, dans l’hypothèse où vous êtes libre professionnellement, c’est-à-dire libre dans votre organisation et dans la gestion de votre temps. Autrement dit que vous avez quitté votre poste salarié pour devenir votre propre patron.

Dans son livre il développe ce point-clé bien davantage puisque c’est le point de blocage n°1 de la plupart des lecteurs intéressés par la liberté financière. Si vous voulez en savoir plus, procurez-vous au plus vite son livre pour découvrir le regard incroyable qu’il porte sur la vie et sur la façon de se libérer de l’étouffement du monde professionnel en entreprise.

La Loi de Parkinson

Le 4è principe que j’ai particulièrement retenu parmi les 12 repris par Olivier Roland, c’est la Loi de Parkinson qu’Olivier réexplique très bien dans sa vidéo. Je n’avais jamais entendu parler de cette loi et j’avoue que je suis encore étonnée des constats qu’elle pose. En effet d’après la Loi de Parkinson telle que l’explique Tim Ferriss, le temps que nous allons utiliser pour effectuer une tâche dépend du temps dont on dispose…

Autrement dit, plus le délai imparti est court, plus nous allons mobiliser nos ressources pour être synthétique et l’effectuer dans les temps. Plus le délai sera long, plus nous prendrons notre temps et utiliserons tout ce temps imparti pour réaliser cette même tâche.

En résumé : si vous voulez être efficace, donnez-vous des délais courts. Vous réussirez tout aussi bien sans que cela ne nuise à la qualité du travail que vous allez fournir. J’avoue que j’ai encore du mal à intégrer ce principe bien que sa portée soit immense si l’on parvient à l’appliquer.

Personnellement j’ai une tendance à me mettre sous pression en permanence, donc j’oriente mes efforts actuels plutôt dans la direction opposée qui est de m’autoriser à prendre plus de temps et à faire des pauses de façon à éviter le sur-régime naturel chez moi.

Cependant ce principe de Parkinson me paraît vraiment intéressant et à garder dans un coin de ma tête dès que je serai plus disponible intérieurement pour l’appliquer. J’imagine que les effets seront beaucoup plus importants que ceux de ma suractivité actuelle pas toujours bien dirigée !

La diète d’informations

Enfin le 5è et dernier principe que j’ai retenu parmi tous est la diète d’informations. Là aussi il vise l’efficacité. Et il part du constat que nous sommes sur-informés et sur-sollicités de toute part. Or pour être efficace et concentré, il faut avoir pu se reposer, il faut sortir d’une période de calme. On n’est efficace le matin que si l’on sort d’une bonne nuit de sommeil réparatrice.

Tim Ferriss reprend ce constat au sujet de notre efficacité au travail. On ne peut être efficace de la même façon du matin 8h au soir 19h. On a des pics d’efficacité et des périodes de bas régime…

Puisque 80% de notre efficacité provient de 20% de notre temps de travail, concentrons-nous sur ces 20% et optimisons-les. Durant ce laps de temps, il conseille de se couper de toute source de distraction qui pourrait nous détourner de notre objectif premier. On n’en sera que plus efficace et rapide.

Ce qui signifie couper son téléphone, fermer sa boîte mail et toute entrée vers les réseaux sociaux. Se rendre indisponible donc pour quiconque voudrait vous joindre et vous interrompre au moment où vous êtes concentré sur la tâche la plus importante de votre journée. Mais aussi vous éviter d’être tenté de vous détourner de ce que vous faites et qui demande un effort, et de bifurquer vers des activités annexes beaucoup moins productives.

Bref une vraie discipline à s’imposer. Pas facile parce qu’à ce moment-là on se retrouve face à soi-même et sa feuille blanche, face à son téléphone que l’on doit décrocher pour passer cet appel important que l’on repousse depuis plusieurs jours… Mais évidemment ça vaut le coup. Le résultat à la clé est gratifiant et produit une satisfaction personnelle et une motivation immense. Vous êtes d’accord ?

Bon… Voilà en quelques lignes un petit aperçu de la richesse du livre de Tim Ferriss, et si vous voulez en savoir plus, allez visionner la vidéo d’Olivier Roland qui détaille en 20 min les 8 autres principes génialissimes partagés par cet esprit exceptionnel !

12-principes-pour-vivre-la-semaine-de-4-heures

Bon, il était 17h00 quand j’ai commencé cet article et je n’étais pas du tout contente de la façon dont j’avais utilisé cet après-midi de libre dans ma semaine. Mon temps libre est rare et je voulais être efficace aujourd’hui. Du coup je m’étais fixée de rédiger cet article en 1 heure, histoire de tester quand même la loi de Parkinson. Il est 18h05. Pas mal. Mon après-midi se termine bien et je peux me dire que je suis contente de ma journée, ça y est ! Je peux aller me reposer en toute sérénité. Merci Olivier pour ta stimulation et la foule de bonnes info que tu donnes pour progresser dans nos objectifs 🙂

_________

Si vous aimez cet article et que vous voulez me le faire savoir : cliquez sur l’icône Facebook pour le partager !

Vous m’aidez ainsi à le faire connaître et vous m’encouragez à publier de nouveaux articles 🙂

_________

2 commentaires

  1. Anne-Claire a dit:

    Avec plaisir Olivier 😉

    5 avril 2015
    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *